Bureau d'accueil de Cazals :
05 65 22 88 88

Bureau d'accueil de Salviac :
05 65 41 57 27

EnglishNederlandsFrançais
Esprit Lot

 

 

 

Agréable commune rurale d'une superficie de 704 ha pour une population de 174 habitants, Pomarède, qui tire son nom du latin pomarium, qui signifie pommier, s'étend sur un plateau qui sépare les bassins de la Thèze et de la Masse.


Son territoire, où se cotoient quelques zones agricoles et de vastes espaces boisés aux essence différentes où il est agréable de cheminer, est ponctué de nombreux hameaux: Valadié, Balières, Four, Peyre Trocade, Les Bouriettes, Oulières.


Nous en retiendrons trois, à savoir celui de Jaysses, devenu Jayne, où des chemins étroits et difficiles mettaient les habitants à la gènes;

celui de Trotte-Ligote sur un terrain sec et pierreux,où l'on remarquait beaucoup de sauterelles (la ligousta, en occitan, devenue ligote en français, est une sauterelle);

et celui de Bouche-de-Guerre où pendant la guerre de 100 ans, le chevalier Pierre Sanglet, seigneur de Marminiac, poursuivit l'épée aux reins, après la levée du siège de Domme, Amalvin et Pestillac, partisan de la cause anglaise, et l'atteignit en ce lieu lui tranchant la tête dans la mêlée.


La terre de Pomarède appartenait au moyen âge à l'évêque de Cahors. Dès le 14ème siècle, le collège de Pelegri y possedait des biens.

Un monastère bénédictin y avait été fondé en 1123, il relevait de l'abbaye de la Sauve-Majeure en Gironde dont les droits avaient été confirmés en 1197,par le pape Célestin III, ruiné pendant les guerres de religion, il fut supprimé au 18ème, il n'en subsiste que des vestiges.


Aujourd'hui, de nombreux chemins de balades pédestres et équestres, itinéraires de cyclotourisme, sentier de grande randonnées GR 652, chemin de Saint-Jacques de Compostelle, vous permettront de goûter le calme rural et la beauté de paysages très variés.