Bureau d'accueil de Cazals :
05 65 22 88 88

Bureau d'accueil de Salviac :
05 65 41 57 27

EnglishNederlandsFrançais
Esprit Lot



Un travail à ferrer - ou simplement travail (au pluriel « travails » et non travaux) - est un dispositif, autrefois fixé dans le sol, conçu pour maintenir de grands animaux (chevaux et bœufs), en particulier lors du ferrage.


Si dans la plupart des cas, et pour un animal docile, le ferrage est effectué sans l'entraver particulièrement, hormis à la tête ou au cou par une simple corde épaisse - longe - ou sangle (nouée, généralement en laissant du mou, à un anneau contre un mur ou à un poteau) destinée uniquement à le faire rester en place, voire à l'empêcher de quitter le lieu (en cas d'éventuel bruit soudain provoquant sa frayeur), le maréchal-ferrant utilise le travail pour les chevaux plus difficiles et pour les vaches et les bœufs qui ne peuvent rester debout sur trois pates.




Sans entrer dans la catégorie des outils, le travail à ferrer est un espace aménagé (intérieur à l'atelier ou extérieur) constitué d'un bâti très robuste dans lequel le cheval ou le bœuf est entravé à l'aide de sangles et de ventrières. Il semblerait que l'usage de ce dispositif, parfois appelé aussi métier à ferrer ait été plus systématique pour les bœufs.


Cet équipement, témoin d'un mode de vie aujourd'hui disparu, est encore visible à Rampoux sur la place du village (photo ci-dessus) et à Lavercantière notamment