Bureau d'accueil de Cazals :
05 65 22 88 88

Bureau d'accueil de Salviac :
05 65 41 57 27

EnglishNederlandsFrançais
Esprit Lot

 

La Bouriane, localisée entre le Périgord et le Quercy, possède des paysages identitaires. Avec une géologie particulière, dépôts sidérolithiques, on trouve de nombreux boisements de feuillus de chêne et châtaigniers avec sur les hauteurs des Pins maritimes.

Ce dernier fut implanté dans la seconde moitié du XVIIIème siècle et ensuite exploité pour sa résine (le gemmage). Les fonds de vallée, localement imperméables, sont occupés par des cours d’eau et parfois des zones humides à la végétation très fournie comme le marais des Arques.

On y trouve notamment le carex qui est toujours exploité pour le rempaillage des chaises. A l’est de la vallée de la Masse, le socle calcaire domine et on trouve de nombreux bois de chêne thermophiles avec sa végétation associée, un paysage identitaire des causses du Lot.


 Encore plus à l’Est, près de Lavercantière, le paysage change à nouveau avec la présence de grandes quantités de dépôts alluvionnaires de galets de quartz.

En effet dans ce secteur à l’ère tertiaire une ancienne rivière venant du Massif central se trouvant près de son embouchure avec la mer a déposé d’immenses quantités de sables, de graviers et de galets de quartz.

Ces alluvions à dominance acide sur un socle calcaire basique ont favorisé l’installation de landes humides acides après une déforestation massive suite à l’exploitation du fer médiévale.

Ensuite sur une partie de ces landes de nombreux résineux ont été planté manquant une rupture avec les boisements de feuillus. Ce caractère acide du sol a par conséquent une végétation originale pour le département du Lot avec notamment la présence de la Lobélie brulante.